Syndrome de Tietze ou Costochondrite : que faut-il savoir ?

Vous sentez parfois des douleurs soudaines au niveau de votre thorax, causés par des inflammations. C’est la Costochondrite. Ne ratez pas l’article si vous ne savez pas de quoi il s’agit.

Comment se manifeste la Costochondrite ?

Tout d’abord, c’est une maladie qui est synonyme d’un cancer du poumon. Elle crée des inflammations au niveau des côtes du sternum. Pour ne pas perdre du temps, vérifiez ceci.
C’est une maladie qui se manifeste par de terribles douleurs au niveau de la poitrine au moment d’inspirer. En effet, les douleurs arrivent après que vous ayez toussé, quand vous vous allongez sur le ventre et même quand vous soulevez les bras. Tout ceci crée une rougeur et un œdème sur votre poitrine. Même aujourd’hui, on ne peut dire exactement ce qui cause cette maladie. La manifestation principale est le vomissement sévère suite à une contusion. Quels sont les facteurs déclencheurs de la costochondrite ? Il est question des coups de la poitrine, les tumeurs bénignes et malignes, des infections, une inflammation ou usure du cartilage, une arthrite, les mouvements répétitifs, l’anxiété et le stress...
Les douleurs n’arrivent pas toujours soudainement. Elles peuvent apparaître progressivement suivant l’évolution de la maladie. Alors là, il est important de se rendre chez un médecin.

Syndrome de Tietze ou Costochondrite : quand faut-il se rendre chez un médecin ?

Rendez-vous immédiatement auprès d’un médecin si vous ressentez une douleur inquiétante au niveau de la poitrine. Toute douleur provenant du thorax peut s’avérer être un signe de la Costochondrite. Le médecin se sert d’une Imagerie par Résonance Magnétique pour faire un test, ou vous subissez une échographie. Les douleurs à elles seules ne peuvent pas permettre de vérifier si vous êtes atteint. Vous pouvez vous rendre chez le médecin si vous souffrez des maladies suivantes : les maladies pulmonaires (pneumonie, pleurésie, et embolie pulmonaire), les cardiopathies (syndrome de menace d’infarctus du myocarde, péricardite ou myocardite), les inflammations, les affections œsophagiennes, les affections malignes dans la cage thoracique, la fibromyalgie.
Cependant, si vous sentez déjà des douleurs, appliquez de la glace au niveau où la douleur persiste 10 à 15 minutes et ceci 3 fois par semaine.

Comment prévenir la Costochondrite ?

Pour plus de sécurité, vous devez vous hydrater en buvant au moins 1,5 l d’eau par jour, faire un échauffement avant de pratiquer une activité physique, pratiquer régulièrement une activité physique, éviter de fumer, pratiquer des exercices qui visent à étirer la cage thoracique et les côtes.