Changer facilement sa géolocalisation avec un faux GPS sur Android

Nombreuses sont les applications pour smartphone Android qui sont aujourd’hui liées à Google. Accepter leurs conditions d’utilisation c’est cautionner le partage de données personnelles comme votre localisation géographique. Comment garder alors confidentiel votre géolocalisation sur votre smartphone ?

 

 

Pourquoi les applications Android accèdent à ma géolocalisation ?

 

Pour faire des recherches de lieu ou quand vous faites usage du GPS sur votre téléphone Android, vous avez besoin de votre localisation géographique. En vous rendant sur les réseaux sociaux en allant voir le site de partage de contenus les données concernant votre emplacement sont également divulguées. Que font-ils avec ces informations et et sans votre accord ?

Vous n’y aviez certainement fait attention mais l’accès continue à votre position par une application n’est pas possible sans votre autorisation.  Ces données personnelles collectées sont parfois vendues à des sociétés de vente par exemple qui en font usage pour établir votre profil et vous proposer des produits personnalisés qui pourraient vous intéresser sans être utiles. Ceci du fait qu’ils ont déjà connaissance de ce que vous avez l’habitude d’acheter. Toutefois votre géolocalisation est parfois utile pour le bon fonctionnement de certaines applications.

 

Garder confidentiels ses mouvements avec Fake GPS

 

C’est très facile de dissimuler ou camoufler votre emplacement géographique aux serveurs de Google avec l’application Fake GPS. Cette dernière va envoyer aux applications qui requièrent votre géolocalisation de fausses informations. De cette manière, votre position exacte reste secrète et votre vie privée aussi. Mais, les moteurs de recherches auront toujours la possibilité d’analyser les mots clés que vous recherchez. Par ailleurs, grâce à Fake GPS, les fans de certains jeux comme Pokemon Go peuvent facilement débloquer des personnages ou des bonus en se transportant de façon virtuelle dans des lieux ou pays auxquels ils n’ont pas forcément accès.