Abandon de poste : quels sont les risques que vous courrez ?

Il vous est déjà arrivé une fois de déserter votre lieu de travail ? Sûrement pas. Toutefois, c'est une pratique courante qui s'observe dans les administrations et en particulier au sein des entreprises. Lisez cet article pour découvrir les conséquences directes liées à l'abandon de poste.

Abandon de poste : en quoi consiste-t-il ?

Avant tout, il est très important de notifier que l'abandon de poste n'est mentionné nulle part dans un texte juridique en guise de code de travail. En termes clairs, on appelle abandon de poste l'action de laisser ou de déserter son travail. Ceci non seulement pour des raisons non valables, mais aussi pour cause d'absence non justifiée. L'abandon de poste est aussi le fait qu'un salarié refuse de remplir les différentes tâches qui lui reviennent dans son lieu de travail. Néanmoins, plusieurs sont les raisons qui sous-tendent un tel acte de la part d'un salarié. Parmi tant d'autres, nous avons les conflits entre collègues ou subordonnés, des raisons personnelles (familiale, signature d'un autre contrat plus rémunérateur). C'est d'ailleurs l'une des premières causes de l'abandon de poste dans une entreprise. Loin de là, un dysfonctionnement au sein de l'entreprise peut engendrer un abandon de poste par un employé. Dans certains cas, c'est un moyen de revendiquer des acquis en vue de faire entendre sa voix. 

Qu'en découle d’un abandon de poste ?

Les conséquences d'un abandon de poste sont légion et sont sous plusieurs ordres d'autant plus que le code de travail n'a rien prévu en ce sens. Que vous soyez un salarié sous contrat à durée déterminée ou à durée indéterminée, les retombées sont lourdes. L'abandon de poste peut conduire à un licenciement direct de la part de votre employeur.   Cela voudra dire que vous perdez définitivement votre travail pour le chômage. Si votre abandon de poste est justifiée par le fait que vous avez trouvé mieux ailleurs, alors vous êtes épargnés. Ensuite, l'abandon de poste peut conduire au non-paiement des salaires et même des dommages et intérêts à votre employeur.